Leserbriefe © Juliasha | dreamstime.com

Leserbriefe

Au sujet du colloque CMPR du 5 octobre 2017 à Montreux

willy gilgien

DOI: 10.4414/phc-d.2017.01567
Veröffentlichung: 10.05.2017
Prim Hosp Care (de). 2017;17(09):174

Au sujet du colloque CMPR du 
5 octobre 2017 à Montreux

De retour de vacances, c’est avec plaisir et un brin de curiosité que je découvre le programme du colloque d’automne du CMPR à Montreux. Stupéfaction et consternation, je constate que deux symposiums « organisé et soutenu» par la pharma et dont on ne connait pas les orateurs, sont annoncés. Une lecture plus attentive révèle qu’il s’agit de «symposiums satellites». Cependant la présentation typographique ne différencie pas clairement ces présentations sous influence des autres exposés.

Il est possible que ce programme soit parfaitement conforme à la lettre des règlements régissant les relations entre l’industrie et les sociétés médicales. Cependant est-ce conforme à l’esprit d’une société médicale qui souhaite que ses membres puissent se former et rester compétent en toute indépendance? Et surtout quelle image donnons-nous à l’extérieur?

L’inéluctable argument financier pour justifier cette pratique pourrait être remis en question: Congrès moins opulent? Diminution du nombre de congrès et séances de formation en coordonnant mieux les différentes sociétés savantes? Ouvrons une fois le débat.

Pour les prochains congrès, je propose que l’on discute du «palmarès médicamenteux» et du «bilan des médicaments à écarter de nos prescriptions, déceler les faux progrès et les risques disproportionnés». Ce sont des articles traditionnels publiés chaque début d’année par la revue Prescrire. Nous surferons moins sur la vague des nouveautés, mais il est possible que nos patients se portent mieux!

Et pour cette année, je suis curieux de connaitre les noms des orateurs de chez Vifor et Bayer qui vont venir prêcher la bonne parole.

Salutations confraternelles

Dr méd Willy Gilgien, Palezieux

© Juliasha | dreamstime.com