Communications officielles

La fierté et le fleuron du système de santé suisse

La vision des JHaS pour la médecine de premier recours en 2030

Regula Kronenberg, Marius Bachofner, Isabelle Fuss, Cora Moser, Stephan Moser

DOI : https://doi.org/10.4414/phc-f.2018.01735
Date de publication : 11.04.2018
Prim Hosp Care Med Int Gen. 2018;18(07):112-113

La médecine de famille est en pleine mutation et connaît un regain de popularité parmi les jeunes médecins. Quelles sont les visions portées par la nouvelle génération, et à quoi ressemblera la médecine de famille en 2030, tels sont les thèmes développés par le Think Tank Politique des Jeunes médecins de premier recours Suisses (JHaS).

MÉDECINE

La médecine de famille est au cœur du système de santé. L’importance de la médecine de famille est comprise et appréciée par la population, les politiques et le corps médical. Nous, les médecins de famille, répondons à une grande partie des problèmes de santé de manière autonome et responsable, avec un bon rapport coût/efficacité et temps/efficacité.

Il y a suffisamment de médecins de famille pour assurer des soins de base de haute qualité pour l’ensemble de la population.

DE

Devenir médecin de famille est un objectif ambitieux. Les personnes qualifiées pour la médecine de famille ont des connaissances vastes mais aussi approfondies, de l’empathie et des compétences sociales prononcées. Elles sont capables de garder le la vue d’ensemble de la situation, de fixer des priorités, ainsi que d’évaluer les risques et les opportunités. Elles ont en outre une grande aptitude à communiquer, ainsi que la capacité d’appréhender les besoins du patient et d’élaborer avec ce dernier un traitement adéquat, qui peut être délibérément non conventionnel, le cas échéant.

Afin de prendre les bonnes décisions et d’éviter des soins superflus, inadaptés ou insuffisants, nous disposons d’une formation clinique initiale, postgraduée et continue de qualité, ainsi que d’une recherche en médecine de famille indépendante dotée de directives (Guidelines) spécifiques. Nous nous impliquons activement à ce niveau et participons à l’élaboration des directives. Ces dernières nous servent de point de repère, tandis que nous définissons individuellement la bonne attitude thérapeutique avec le patient et/ou son entourage. Nous travaillons en priorité dans le domaine clinique et avons recours aux diagnostics techniques pour des problématiques ciblées. Nous sommes ouverts aux évolutions techniques et de la société et en faisons usage quand cela s’avère utile.

Afin d’atteindre l’excellence dans la médecine de famille, nous sommes indépendants sur le plan financier, politique et des idées. L’importance de la médecine de famille pour la société se reflète par une rémunération appropriée.

Notre excellent réseau renforce les points communs d’un groupe hétérogène de médecins de famille. Cela nous permet de porter dans la société la voix qui nous revient. Les différentes générations de médecins de famille ont des échanges fructueux. Les spécialistes ont des choses à apprendre de nous, médecins de famille, aussi naturellement que nous avons à en apprendre d’eux.

FAMILLE

L’être humain dans sa globalité occupe une place centrale. Dans ce contexte, la dimension sociale, physique et émotionnelle de sa maladie est appréhendée. Nous prenons en charge les patients de manière globale, durable et continue.

La confiance mutuelle de toutes les parties prenantes est le point de départ de notre action médicale et de notre succès.

Nous assumons notre responsabilité sociale en matière de prévention en tant que premier interlocuteur pour la plupart des problèmes médicaux, ainsi que comme médecin scolaire, médecin d’EMS et auprès des requérants d’asile.

En tant que coach santé, nous mettons l’accent non seulement sur la maladie, mais aussi sur les ressources. Nous suivons le principe «optimiser au lieu de maximiser». Ainsi, nous garantissons des soins médicaux abordables, pour le bien des patients et de la société.

Nous maîtrisons l’art d’évaluer et de traiter les problèmes de santé au fur et à mesure de leur évolution. Notre méthode de travail ne requiert pas impérativement un diagnostic. Si nécessaire, nous sommes capables d’assumer l’incertitude de manière responsable.

Nous gardons une vue d’ensemble des problèmes de santé, les actualisons et les priorisons. Nous gérons l’évolution des diagnostics et des médicaments. Nous réunissons toutes les informations de santé d’un patient. Nous coordonnons et orchestrons les examens et traitements par des spécialistes et différents intervenants. Pour nous, le travail interdisciplinaire et interprofessionnel est une évidence.

En 2030, la médecine de famille sera la fierté et le fleuron du système de santé suisse. Elle incarnera une médecine d’excellence, efficace, utile et proche du patient.

Responsabilité
rédactionnelle:
Manuel Schaub, JHaS

Regula Kronenberg, Marius Bachofner, Isabelle Fuss, Cora Moser, Stephan Moser

JHaS Politic Think Tank 2018

© Photodynamx | Dreamstime.com

Correspondance:
Pract. med. Manuel Schaub
Vizepräsident JHaS
Sägemattstrasse 72
CH-3098 Köniz
manuel.schaub[at]hin.ch