Actualités

Assemblée des délégués mfe du 28 novembre 2019

Equilibre entre vie professionnelle et privée et prises de positions écrites...

DOI: https://doi.org/10.4414/phc-f.2020.10187
Date de publication: 08.01.2020
Prim Hosp Care Med Int Gen. 2020;20(01):4-5

Sandra Hügli-Jost

Chargée de communication mfe, Médecins de famille et l’enfance Suisse.

L’année-anniversaire 2019 a été intense, pérenne et marquée par des visions visant un avenir optimal pour la médecine de famille et de l’enfance. Tel est le bilan de la deuxième assemblée des délégués de cette année, qui s’est tenue le 28 novembre à Berne.

L’intervenant invité Sven Streit, responsable de la relève et du réseautage de l’institut de médecine de famille de Berne (Berner Institut für Hausarztmedizin, ­BIHAM) a présenté aux délégués deux études actuelles du BIHAM pour le compte des JHaS. Il fût surtout positif de constater que la médecine de famille et de l’enfance est de nouveau «in» chez les étudiants en médecine. Le l’éventail des tâches passionnant, la proximité avec les patients et la diversité des modèles de travail convainquent les jeunes. La tendance est bien là et elle est sensible. A cet égard, les efforts conjoints de mfe et des JHaS portent leur fruit. Toutefois, le message de Sven Streit était univoque: «Nous sommes sur la bonne voie, mais nous sommes encore loin d’être arrivés au but.». Dans une deuxième partie, Sven Streit a montré à quel point le stress psychique des jeunes médecins de famille et de l’enfance est élevé. Les exigences augmentent, et le souhait de maintenir un bon équilibre entre vie professionnelle et privée est juste et central. Mfe comprend ce message et continuera de s’engager activement pour de bonnes conditions-cadres professionnelles pour les futurs médecins de famille et de l’enfance.

Andreas Zeller, directeur du centre universitaire de médecine de famille des deux Bâle, a présenté les contours de la prochaine étude Workforce, qui revêt une importance centrale pour mfe. Les chiffres sur les ressources escomptés des médecins de premier recours constituent une base décisive pour toute communication fondée avec les politiques et les médias.

Ateliers sur les thèmes centraux de mfe

Les délégués ont ensuite travaillé sur les thèmes stratégiques centraux des tarifs, de la e-santé et de la qualité en trois étapes. Les résultats et les impulsions tirés de ces ateliers seront directement intégrés au travail du comité et du secrétariat administration et déboucheront sur trois nouvelles prises de position écrites. Les deux premières prises de position écrites sur les thèmes de la «promotion de la relève» et de l’«inter­professionnalité» ont été votées par les délégués dans ce cadre (medecinsdefamille.ch/politique-de-sante/prise-de-position-ecrite).

Dans la partie statuaire, Philippe Luchsinger a déjà fait un résumé de l’année-anniversaire réussie: les activités intenses de 2019 se sont terminées dignement avec le symposium de politique de santé en septembre.

fullscreen
Un atelier sur les tarifs intense.

Perspectives 2020 – mfe a besoin de plus de membres!

Le budget 2020 présenté, avec des coupes dans de nombreux domaines, a été approuvé. La régression actuelle et continue du nombre de membres induite par des causes démographiques freine considérablement les activités de l’association. L’année prochaine, davantage de mesures seront prévues pour favoriser l’acquisition de membres. Ici également, mfe est tributaire du soutien actif de tous les membres et délégués; car la force d’une association est proportionnelle à son nombre de membres. L’adhésion à la mfe de jeunes médecins et notamment de médecins employés doit en conséquence être une mesure clé.

fullscreen
Vote lors de l’assemblée des délégués 2019 à Berne.

Forte représentation de la Romandie au sein du comité de mfe

François Héritier, en tant que dernier membre fondateur du comité de longue date et vice-président de mfe, s’est retiré de ses fonctions en septembre 2019. Brigitte Zirbs Savigny a été élue à l’unanimité en tant que ­nouvelle vice-présidente. Avec elle, la Romandie est toujours représentée au sein de la présidence de mfe. Sébastien Jotterand a en outre été élu en tant que nouveau membre du comité avec une écrasante majorité. Sébastien Jotterand dispose d’une grande expérience de la politique professionnelle, notamment en tant que président de longue date de «Médecins de famille Vaud». Il s’est fortement engagé pour la mfe dans le ­domaine de l’interprofessionnalité et dispose en conséquence d’un haut degré de notoriété interne et externe. Le deuxième candidat, Léon Benusiglio, n’a pas été élu au sein du comité. «Nous nous sommes ­réjouis de pouvoir choisir entre deux candidatures très qualifiées venant de Romandie pour ce siège au ­comité. Pour une association, il est essentiel que les membres souhaitent s’engager activement. Nous remercions chaleureusement Léon Benusiglio pour son engagement et sa disponibilité pour un tel mandat», a commenté Philippe Luchsinger à propos des résultats du vote. Une interview exhaustive avec Sébastien ­Jotterand sera présentée dans la prochaine édition du PHC.

Une fois de plus, des bases essentielles ont été posées dans le cadre de l’assemblée des délégués et de précieuses impulsions pour le futur travail politique de mfe ont été reçues. Le dialogue direct a une fois de plus été inspirant et enrichissant. Le comité et le secrétariat administratif sont emplis de motivation pour s’engager avec de nouvelles forces pour les intérêts de médecins de famille et de l’enfance en 2020 également.

fullscreen
Brigitte Zirbs Savigny, nouvelle vice-présidente, et Sébastien Jotterand, nouveau membre du comité, avec la présidence de mfe.

Responsabilité ­rédactionnelle:
Sandra Hügli, mfe

Adresse de correspondance

Sandra Hügli-Jost
Responsable communication, mfe – Médecins de famille et de l’enfance Suisse
Secrétariat général
Effingerstrasse 2
CH-3011 Berne
sandra.huegli[at]medecinsdefamille.ch

Verpassen Sie keinen Artikel!

close