Actualités

Durabilité en médecine

Un problème multidimensionnel

DOI: https://doi.org/10.4414/phc-f.2020.10276
Date de publication: 02.09.2020
Prim Hosp Care Med Int Gen. 2020;20(09):254-255

Lea Muntwyler

Collaboratrice Communication/Marketing, Société Suisse de Médecine Interne Générale (SSMIG)

Le thème de la durabilité est une cause chère au corps médical. Cela s’est notamment remarqué par le grand intérêt suscité lors de la dernière assemblée des délégués ordinaire de la SSMIG. Les aspects de la durabilité sont nombreux, ce qui en fait un défi de taille pour le développement de la médecine.

Répercussions sur la santé, développement du système de santé suisse et besoins changeants des médecins et patients: Le thème de la durabilité en médecine est ancré à de nombreux niveaux. La Société Suisse de Médecine Interne Générale (SSMIG) suit attentivement le ­sujet et contribue à trouver des solutions aux défis ­actuels de par son engagement dans les domaines de la qualité, de la recherche et innovation, de la politique de santé et du physician well-being.

Niveau macro: l’environnement donne la cadence

Ce n’est pas un secret: le changement climatique ­mondial et les changements démographiques ont des conséquences bien réelles sur la pratique médicale. Différents articles, notamment dans le Lancet ou le British Medical Journal, documentent une nette augmentation des maladies en lien avec la pollution de l’air, les problèmes d’alimentation, le manque d’eau et les maladies transmissibles, en plus d’une hausse des maladies chroniques et d’un lourd fardeau pour les patients âgés.

Bruit, pollution de l’air, radioprotection, (électro-)smog, substances nocives dans les sols, polluants de l’habitat et climat des locaux: la liste des répercussions néfastes pour la santé des dangers environnementaux et du changement climatique est longue. Il convient de prendre la situation au sérieux, et de la considérer comme (une des) cause(s) des troubles, comme le ­déclare l’association des Médecins en faveur de l’environnement (MfE). Les spécialistes de médecine interne générale (MIG) peuvent ici jouer un rôle central.

Niveau méso: le système de santé suisse

Le système de santé requiert une importante part de ressources financières, personnelles et naturelles. Il est donc devenu un défi pour les médecins, dans le domaine ambulatoire comme à l’hôpital.

Une prise en charge durable des patients combat les prestations excessives et inadaptées et préserve ainsi des ressources précieuses. Les études montrent que la part des traitements inutiles est de 20–30% en Suisse. Ces prestations excessives et inadaptées ont des répercussions négatives sur la qualité des soins de santé et leur coût. C’est là qu’interviennent les initiatives du Swiss Medical Board (SMB) et de smarter medicine: leur objectif est de réduire les prestations excessives et inadaptées dans le système de santé suisse. Avec leurs rapports, campagnes et recommandations, elles contribuent à trouver le meilleur traitement pour chaque patient. Elles suivent ainsi la devise «médecine optimale, pas maximale», qui préserve non seulement notre environnement et les patients, mais également le système de santé et ses acteurs.

smarter medicine au lieu de plus de médecine

Le bénéfice des interventions médicales n’est pas toujours au rendez-vous; il est souvent surestimé ou mal interprété. L’association de soutien smarter ­medicine s’engage contre les prestations excessives et inadaptées en médecine. Un des points centraux de cette démarche est la publication de listes des ­interventions inutiles ou potentiellement dangereuses pour les patients. En outre, l’association s’engage pour des décisions communes entre les médecins d’une part et les patients de l’autre («patient enabling»).

Plus d’informations sur www.smartermedicine.ch

En tant que pionnière en Suisse, la SSMIG a été la première société de discipline médicale à publier dès 2014 sa propre liste «Top 5» pour le domaine ambulatoire suisse, suivie d’une liste «Top 5» pour le domaine stationnaire deux ans plus tard. A l’automne 2020, une autre liste «Top 5» doit être publiée pour le domaine ambulatoire, et donnera à nouveau à la SSMIG un rôle de précurseur.

La stratégie qualité de la Commission de qualité de la SSMIG, avec sa devise «La qualité n’est pas un hasard», entend contribuer à une prise en charge et un traitement de qualité des patients en médecine interne générale. Plus d’informations sur https://www.sgaim.ch/fr/qualite

Niveau micro: la durabilité commence avec l‘homme

Un engagement ciblé pour la durabilité offre également des chances pour les cabinets de médecins et les hôpitaux: Outre les économies réalisées, notamment dans le domaine de l’efficience énergétique, avec l’optimisation thérapeutique, et la satisfaction des collaborateurs associée à de faibles taux de fluctuation, l’engagement en faveur de la durabilité a également sa place dans le domaine du marketing, en particulier en termes de ­recrutement du personnel.

Médecine durable

L’objectif d’une «médecine durable» est une gestion durable des valeurs, objectifs et missions de la médecine, de façon à ce que les générations futures puissent elles aussi profiter de prestations médicales de qualité pour réagir à leurs problèmes de santé.

Plus d’informations sur le développement durable du système de santé sur: https://www.samw.ch/fr/Projets/Systeme-de-sante-durable.html

C’est ce que confirme Sabine Mannes, co-directrice du centre pour la durabilité de l’Insel Gruppe: De nombreux médecins s’intéresseraient aujourd’hui à la gestion d’entreprise durable et à l’applicabilité de processus de travail durables dans le quotidien hospitalier. Dans le contexte de la pandémie de SARS-CoV-2 et avec l’initiative sur les soins 2020, le personnel médical s’est retrouvé sous les feux de la rampe vis-à-vis du grand public. Le but primaire d’une institution durable n’est pas de faire des économies de personnel et d’accroître les performances à court terme. La productivité, la satisfaction, une atmosphère de travail ouverte et une politique «de la porte ouverte» contribuent également au succès des cabinets médicaux et des hôpitaux.

Dans le cadre de la stratégie 2020–2024, la SSMIG a pour objectif de favoriser le «physician well-being» grâce à diverses mesures, en collaboration étroite avec la Commission pour la promotion de la relève et les Swiss Young Internists (SYI).

Le concept de durabilité

La durabilité est un principe d’action pour l’utilisation des ressources qui entend garantir une situation durable par la préservation de la capacité naturelle de régénération des systèmes impliqués (avant tout des êtres vivants et de l’écosystème). Ce principe comporte donc des dimensions écologique, économique, éthique et sociale.

Responsabilité ­rédactionnelle:
Claudia Schade, SSMIG

Crédits

Image d'en-tête: © Korn Vitthayanukarun | Dreamstime.com

Adresse de correspondance

Claudia Schade
Responsable communication et secrétaire ­générale ­adjointe
Société Suisse de Médécine Interne Générale (SSMIG)
Monbijoustrasse 43
Postfach
CH-3001 Bern
claudia.schade[at]sgaim.ch

Verpassen Sie keinen Artikel!

close