Editorial

Campagne pour la relève SSMIG «Médecin. Tous les autres ne sont que spécialistes.»

Corps et âme pour la promotion de la relève

DOI: https://doi.org/10.4414/phc-f.2018.01723
Date de publication: 07.03.2018
Prim Hosp Care (fr). 2018;18(05):75

Bernadette Häfliger Berger

Secrétaire générale SSMIG

Il est inhabituel qu’une société de discipline médicale lance une offensive publicitaire pour son domaine de spécialité. Il s’agit très certainement d’une première. La SSMIG souhaite ainsi sensibiliser la relève médicale à l’attractivité du généralisme et susciter l’envie de se lancer dans la Médecine Interne Générale (MIG).

La MIG est confrontée à un problème de relève, aussi bien dans le domaine ambulatoire que stationnaire. Selon l’étude Work Force 2015, plus de 60% des médecins de famille exerçant actuellement mettront fin à leur activité en cabinet au cours des prochaines ­années.

Ce qui est bien moins connu du grand public, c’est que dans le domaine stationnaire également, de nombreux médecins-chefs et médecins-cadres expérimentés vont partir à la retraite dans les prochaines années et qu’il existe également une pénurie en internistes ­généralistes travaillant dans le domaine académique. En outre, dans notre société de plus en plus vieillissante et multimorbide, les généralistes jouent un rôle encore plus décisif.

Dans le même temps, la nouvelle génération de médecins recherche un équilibre entre vie professionnelle et personnelle et se tourne donc en majorité vers des emplois à temps partiels.

La SSMIG est convaincue qu’il est impératif de ­former davantage d’internistes généralistes afin d’assurer des soins de base de haute qualité sur ­l’ensemble du territoire suisse. Ainsi, il y a 2 ans, elle a fait de la promotion de la relève une priorité stratégique et a lancé différents projets dans cette optique.

Grâce à la refonte du catalogue des objectifs de formation, à la mise en place de cursus de formation post­graduée systématiques et coordonnés et à un mentorat actif, l’objectif est d’une part d’attirer davantage de jeunes médecins vers la MIG et d’autre part de transmettre tous les contenus d’apprentissage nécessaires pendant la formation postgraduée.

La SSMIG s’engage également pour l’adoption de ­mesures visant à réduire les travaux administratifs des médecins-assistants.

Dans le cadre de la promotion de la relève, il s’agit non seulement de renforcer la formation postgraduée, mais aussi la recherche et le développement dans le ­domaine de la MIG, car ce sont des éléments centraux pour les perspectives et le prestige inhérents à un ­domaine de spécialité.

Dans les prochains mois, la commission de la formation post­graduée et une commission de professeurs ­ordinaires s’attèleront en profondeur à ces thèmes et les concrétiseront.

L’accent sera également porté sur le thème de la relève lors du congrès de printemps, qui aura lieu du 30 mai au 1er juin 2018 à Bâle, en interpelant volontairement les étudiants de médecine et les médecins-assistants. Enfin, la SGIM-Foundation soutient cette année de ­façon ciblée les recherches et études portant sur les ­aspects influant sur le quotidien et le parcours professionnels des jeunes médecins en MIG.

La SSMIG travaille intensivement à la question de la promotion de la relève, et ce à différents niveaux. La campagne publicitaire actuelle élargit la portée de ces efforts vers l’extérieur et elle constitue la pointe de la tour, visible au loin, de tout un édifice.

Grâce à un sujet iconographique sympathique et légèrement provocateur, la SSMIG espère malicieusement attirer l’attention sur l’aspect fascinant du métier d’allrounder médical.

Nous espérons désormais que notre campagne vous ­réjouit autant qu’elle nous réjouit et comptons sur votre soutien actif.

Responsabilité ­rédactionnelle:
Bruno Schmucki, SSMIG

Adresse de correspondance

Bruno Schmucki
Kommunikation, SGAIM
Schweizerische Gesellschaft für Allgemeine ­Innere ­Medizin
Monbijoustrasse 43
Postfach
CH-3001 Bern
bruno.schmucki[at]sgaim.ch

Verpassen Sie keinen Artikel!

close