Communications officielles

Congrès d’automne de la SSMIG (SwissFamilyDocs / Great Update) du 20 et 21 septembre 2018

Médecine dans la perspective d’un développement durable

DOI: https://doi.org/10.4414/phc-f.2018.01824
Date de publication: 12.09.2018
Prim Hosp Care Med Int Gen. 2018;18(17):299-300

Entretien: Bruno Schmucki

Responsable du Service de l’administration et de la communication de la SSMIG

Le 2e congrès d’automne de la SSMIG (SwissFamilyDocs / Great Update) se tiendra à Monteux les 20 et 21 septembre. Nicolas Senn, co-président du comité scientifique, explique dans cette interview pourquoi le thème du développement durable est important pour la médecine et pourquoi cela vaut la peine d’assister au congrès de Montreux tout en nous révélant les points forts du programme.

La personne

Le professeur Nicolas Senn préside avec le docteur François Héritier le comité scientifique du 2e Congrès d’automne de la SSMIG 2018 à Montreux. Nicolas Senn est directeur de l’Institut universitaire de médecine de famille (IUMF) à Lausanne.

fullscreen

Selon la volonté du comité scientifique, le thème central du congrès de Montreux sera le développement durable. Quels aspects du développement durable seront évoqués et en quoi sont-ils liés au quotidien professionnel des médecins?

Nicolas Senn: Le développement durable de la médecine est un enjeu crucial de notre système de santé. Il peut se voir à différents niveaux pour lesquels les enjeux sont complémentaires. Il s’agit d’abord de la durabilité du système de santé dans son ensemble, avec des aspects de financement, de développement de ressources humaines ou encore d’adéquation des recommandations cliniques. Ces éléments sont bien exposés dans un document de l’académie suisse des sciences médicales (ASSM) publié il y a quelques années [1]. À un niveau encore plus macroscopique on peut évoquer les enjeux du développement durable en médecine en lien avec le changement climatique ou les changements démographiques mondiaux. En effet ces phénomènes planétaires ont et auront un impact sur la pratique de la médecine. À cet égard, signalons un important travail de la revue Lancet en 2009 qui évoquaient déjà l’impact du changement climatique sur la santé [2]. Finalement, le développement durable peut également revêtir une forme très locale pour la pratique de la médecine, que l’on soit en hôpital ou en cabinet, à savoir comment au quotidien je peux organiser ma structure de soins dans une perspective de durabilité notamment en lien avec la préservation des ressources, les bonnes pratiques cliniques ou encore la qualité de vie des médecins et des soignants. Comme on le voit, tous ces éléments forment un tout autour de la durabilité en médecine et cela sera le fil rouge du congrès d’automne. Cette thématique sera retrouvée non seulement dans certaines présentations plénières mais également dans une série de huit ateliers consacrés à cette thématique dans différentes perspectives.

Le congrès d’automne sera organisé pour la deuxième fois seulement et ce format est relativement nouveau. A quels points avez-vous été attentifs lors de la composition du ­programme? Quel groupe cible cherchez-vous à interpeler tout particulièrement?

C’est un défi majeur qui est une conséquence de la réunion de nos deux sociétés de disciplines, à savoir la Société Suisse de la Médecine Interne Générale (SSMI) et la Société Suisse de la Médecine Générale (SSMG). En effet il est apparu nécessaire de mettre en commun nos ressources, notamment concernant les congrès de formation continue. Cette deuxième édition du congrès d’automne de la SSMIG et la continuité de deux manifestations existantes par le passé: Swiss Family Docs et Great Update. Ce congrès vise donc tous les médecins internistes généralistes, qu’ils travaillent en hôpital ou dans un cabinet. Nous espérons que l’élaboration du programme permettra aux médecins de différents horizons de se retrouver autour de thématiques communes tout en préservant les spécificités de chacun, c’est en tous les cas dans cet état d’esprit que nous l’avons construit.

Le congrès d’automne proposera-t-il aussi une série d’ateliers et de mises à jour, tout à fait dans la tradition SwissFamilyDocs et Great Update? Que pourra-t-on y apprendre et quelle sera la portée des thèmes?

En effet, si nous avons voulu avoir un fil rouge autour de la médecine durable, les habitués des manifestations précédentes retrouveront également les ateliers et thématiques classiques. Il y aura les traditionnelles nouveautés en pratique clinique, comme sur l’antibiothérapie, le traitement de l’ostéoporose ou encore les soins palliatifs. On retrouvera également des ateliers dans des domaines plus spécifiques comme la médecine interne hospitalière, la médecine psychosomatique et la santé mère-enfant. Finalement une part importante sera également accordée aux jeunes médecins, puisqu’une série de de sept ateliers ont été mis sur pied spécialement par les Jeunes médecins de premier recours Suisses (JHaS).

Y a-t-il une contribution ou un orateur invité dont vous vous réjouissez tout particulièrement? Quels seront les temps forts à ne manquer sous aucun prétexte?

Il y en a en effets plusieurs. En ouverture du congrès, il y aura une conférence qui traduit bien l’esprit du congrès axé sur la durabilité, l’ouverture et les enjeux globaux de la santé. En effet le Professeur Ernst Zürcher, grand spécialiste de la forêt, viendra nous parler de l’importance des arbres pour le climat et la santé humaine.

Signalons ensuite la tenue le jeudi 20 septembre après-midi d’un symposium spécial consacré aux nouvelles technologies en médecine de famille et l’impact sur la relation patient-médecin. Ce symposium est une collaboration entre l’institut de psychologie de l’Université de Lausanne, la fondation Leenaards et l’Institut Universitaire de médecine de famille de Lausanne. Cela sera à la fois l’occasion d’entendre des intervenants d’horizons différents (de l’ingénierie à la philosophie…) mais également de pouvoir contribuer à réfléchir à l’impact des nouvelles technologies en santé sur notre pratique médicale.

Pour clore le congrès vendredi 21 septembre, nous aurons une conférence passionnante de la Professeure Clara Chandler qui est anthropologue et qui viendra nous parler de notre relation complexe, en tant que soignants, aux antibiotiques.

Et pour terminer, signalons en ouverture du congrès un concert du Big Band du Flon, un choix naturel à Montreux, ville entièrement tournée vers le jazz !

Un congrès de deux jours doit aussi donner l’occasion aux participantes et participants d’échanger et de développer leur réseau. Dans ce contexte, le programme cadre joue également un rôle important. Qu’est-ce qui est prévu à ce niveau?

En effet, je pense que c’est un des points forts de ce type de manifestation, c’est de permettre aux participants de se retrouver dans un contexte différent. Il y a la possibilité d’abord de se retrouver entre les différentes sessions. Dans un cadre moins officiel, il y aura la possibilité de participer au repas du soir qui se tiendra dans un lieu emblématique: le Chaplin’s World. Et pour les lève-tôt, il y aura la possibilité de participer à un petit jogging matinal avant le congrès.

Informations sur le congrès

Vous trouverez toutes les informations sur le programme et l’organisation du 2e congrès d’automne (SwissFamilyDocs/Great Update) sur www.sgaim.ch/ca18. Sous ce lien, il est possible de s’inscrire au congrès lui-même, à la visite du Chaplin‘s World de Vevey et au souper du jeudi soir ainsi qu’à la course du vendredi matin.

Lounge SSMIG

Comme l’année précédente déjà, la SSMIG sera présente au sein l’exposition industrielle du congrès avec une grande lounge réaménagée (Stand No. 2). Outre les sièges confortables et une sélection de boissons rafraîchissantes ainsi que de thés et cafés, la lounge SSMIG propose également quelques autres extras:

– Des coins salon spécifiques (jusqu’à 6 personnes) sont disponibles pour les briefings et meetings. Possibilité de réservation gratuite au comptoir de la lounge.

– Sur l’«île conseil» de la – SSMIG, les deux collaboratrices du domaine de la formation continue et postgraduée se tiennent à disposition pour tout renseignement ou conseil durant toute la durée du congrès.

– Apéritif de félicitations pour les lauréats du SSMIG Teaching Award (faisant suite à la remise des prix vendredi, 21.09.2018, à 11h45 à la Miles Davis Hall)

Pour plus informations: www.sgaim.ch/lounge

Responsabilité
rédactionnelle:
Bruno Schmucki, SSMIG

Adresse de correspondance

Bruno Schmucki
Kommunikation, SGAIM
Schweizerische Gesellschaft
für Allgemeine Innere
Medizin
Monbijoustrasse 43
Postfach
CH-3001 Bern
bruno.schmucki[at]sgaim.ch

Références

1 https://www.samw.ch/fr/Projets/Systeme-de-sante-durable.html

2 Costello A, Abbas M, Allen A, Ball S, Bell S, Bellamy R, et al. Managing the health effects of climate change: Lancet and University College London Institute for Global Health Commission. Lancet. 2009;373:1693–733.

Verpassen Sie keinen Artikel!

close