Spots

Flash CIRS n°6 : Antiépileptiques - malentendu lors du changement de prescription

DOI: https://doi.org/10.4414/phc-f.2019.10018
Date de publication: 06.03.2019
Prim Hosp Care Med Int Gen. 2019;19(03):

Flash CIRS n°6: Antiépileptiques – malentendu lors du changement de prescription

«Pour un patient souffrant d’épilepsie focale consécutive à un traumatisme cranio-cérébral, le neurologue remplace le lévétiracétam, mal supporté, par la lamotrigine. Le patient (de langue italienne) se voit remettre en deux langues une prescription transitoire pour les huit semaines suivantes. Deux jours après ce changement, le patient subit une crise avec blessure à la colonne vertébrale et à l’épaule.

Il s’avère qu’il a arrêté le lévétiracétam d’un coup, alors que la lamotrigine était encore sous-dosée. La prescription prêtait à confusion, dans la mesure où elle indiquait «continuer lévétiracétam 200 mg 1,5 – 0 – 1,5 jusqu’à semaine 6», tandis que les instructions concernant la lamotrigine étaient détaillées dès la semaine 1.»

Commentaire

Il est fréquent que les patients de langue étrangère ou au niveau d’éducation sommaire n’osent pas avouer qu’ils n’ont pas compris certaines instructions médicales, ou ne peuvent pas les lire. Pour s’assurer que le patient suivra correctement une instruction, il n’y a qu’un moyen: l’amener à expliquer lui-même ce qu’il doit prendre, et quand. Ou lui demander des éclaircissements simples et ouverts, comme par exemple: «Quels comprimés prenez-vous demain? Que prenez-vous à partir de la semaine prochaine?», etc. C’est la meilleure manière de prévenir les malentendus.

Pour votre prochain cas: www.forum-hausarztmedizin.ch.

Un grand merci!

L’équipe CIRS

Esther Henzi, Markus Gnädinger

Crédits

Image d'en-tête: © Christoph Weihs | Dreamstime.com

Adresse de correspondance

Dr. med. Markus Gnädinger
Facharzt für Allgemeine Innere Medizin
Birkenweg 8
CH-9323 Steinach
markus.gnaedinger[at]hin.ch

Verpassen Sie keinen Artikel!

close