Editorial

En avant, toute! 

DOI: https://doi.org/10.4414/phc-f.2022.20101
Date de publication: 05.01.2022
Prim Hosp Care Med Int Gen. 2022;22(1):3-3

Capaul Regula, Aujesky Drahomir

Co-Präsidium, SGAIM

Législature 2022–2024

Conformément aux statuts, l’élection de la Présidence et du Comité de la Société Suisse de Médecine Interne ­Générale (SSMIG) était à l’ordre du jour de la dernière ­assemblée des délégués. La Co-présidence actuelle et l’ensemble des membres du Comité se sont représentés – et ont été unanimement confirmés pour une nouvelle législature. Ce résultat est une garantie de continuité dans la mise en œuvre de la stratégie SSMIG, laquelle s’est donnée de vastes horizons. Est également préservée, au sein de la Co-présidence, une représentation équitable du stationnaire et de l’ambulatoire. Au nom de tout le Comité, nous exprimons notre plus vive reconnaissance pour la confiance qui nous est faite!

Malgré les coups d’arrêt et les ralentissements dus à la pandémie, notre agenda de consolidation du généralisme pour la législature 2019–2021 a pu être mené à terme. Via notamment une promotion ciblée de la qualité, de la recherche et de la relève, notre société de discipline a pu s’affirmer et faire bouger les choses au niveau national. La liste Top 5 pour l’ambulatoire, récemment publiée, tout comme les indicateurs de qualité pour le stationnaire et l’ambulatoire, ne sont que les exemples les plus saillants de la stratégie qui est la nôtre pour ­développer notre spécialité. La deuxième campagne de promotion de la relève, lancée lors du dernier congrès d’automne, ainsi que la nouvelle Commission de la recherche, doivent elles aussi continuer à renforcer la place de notre discipline dans un avenir proche.

Une société de discipline médicale telle que la SSMIG ne pouvait qu’être touchée par la pandémie. Que ce soit au cabinet, à l’hôpital, dans la recherche et/ou en formation, les médecins ont reçu (à bon droit!) de nombreuses marques de considération pour leur travail. Mais, même si l’importance des soins médicaux de base au cabinet et à l’hôpital a fait l’objet d’une attention redoublée et positive du public, le SARS-CoV-2 aura profondément marqué la législature 2019–2021 – financièrement, personnellement et émotionnellement. Organiser les congrès SSMIG ou les examens de spécialiste dans un environnement réglementaire soumis à des changements incessants a poussé les collaborateurs du secrétariat dans leurs derniers retranchements. La fatigue des membres de notre société s’est elle aussi fait sentir, parfois durement. C’est pourquoi la SSMIG-Foundation a consacré la mise au concours de sa bourse de recherche 2020/2021 au bien-être, à la satisfaction au travail et à la santé de la workforce MIG. Malgré une situation incertaine, la majeure partie des objectifs ont pu être atteints, voire dépassés en 2021, et ce grâce à l’énorme engagement des présidents, présidentes et membres des commissions, des délégués et déléguées, et des collaborateurs et collaboratrices du secrétariat.

Nous continuons de mettre notre engagement et notre passion au service d’une MIG forte: au cours de cette nouvelle législature, nous comptons poursuivre notre travail en faveur de l’attractivité de notre spécialité, et développer tout particulièrement la promotion de la qualité, de la relève et de la recherche. Nous voulons également nous confronter résolument aux défis qu’une économisation croissante impose à notre profession (la clé est ici une médecine centrée sur les patients, c’est-à-dire une médecine de qualité), et garantir des conditions attrayantes de formation (postgraduée et continue) et de travail en médecine interne générale. En 2022, un groupe de travail sera chargé d’élaborer des solutions et des propositions d’amélioration pour la MIG en milieu hospitalier. En outre, un nouvel outil, intitulé «Prix Lumière», sera développé afin d’encourager l’innovation en MIG. Nous aimerions aussi que la diversité de notre profession soit reflétée dans la formation postgraduée; c’est dans ce but que nous développons les futurs contenus et objectifs de formation au sein des commissions. Dans notre métier, la formation continue en MIG fait partie de notre quotidien à tous, et c’est pourquoi les congrès SSMIG de printemps et d’automne, viviers de relations et d’idées nouvelles, ont une telle importance pour notre spécialité. Il s’agit là pour nous de satisfaire aux exigences de nos membres.

Nous attachons une grande importance au dialogue direct. Pour une société de discipline nationale, il est essentiel que les membres puissent faire entendre leur voix. C’est ce que permettent nos congrès ainsi que l’assemblée générale annuelle. En outre, les membres de la SSMIG sont tous cordialement invités aux assemblées des délégués. Enfin, une nouvelle enquête exhaustive sera menée auprès des membres en 2022. Ne manquez pas cette occasion de nous faire savoir quels sont vos besoins!

Forts d’une motivation redoublée, la Co-présidence, le Comité et le secrétariat ont la ferme intention de mettre toutes leurs forces au service de la médecine interne générale au cours des prochaines années. Nous voyons dans cette réélection une grande opportunité de changement, et nous comptons l’employer pour assurer à notre société de discipline un positionnement optimal dans la défense du généralisme.

fullscreen

Dre méd. Regula Capaul

fullscreen

Prof. Dr méd. Drahomir Aujesky

fullscreen

Responsabilité ­rédactionnelle:

Lea Muntwyler, SSMIG

Adresse de correspondance

Lea Muntwyler

Responsable ­communication/marketing

Société Suisse de Médécine Interne Générale (SSMIG)

Monbijoustrasse 43

Case postale

CH-3001 Berne

lea.muntwyler[at]sgaim.ch

Verpassen Sie keinen Artikel!

close