access_time Publié 26.07.2017

Illusions anatomiques et physiologiques

Bernhard Gurtner

Anamnestique

Illusions anatomiques et physiologiques

26.07.2017

Lors du recueil de l’anamnèse, il convient donc en cas de doute de demander aux patients où ils ressentent exactement leurs «maux d’estomac, de foie ou de reins».

Grâce à du matériel pédagogique de bonne qualité dans les écoles et à des émissions télévisées impressionnantes, le grand public est aujourd’hui mieux informé sur le corps humain que ne l’étaient les générations précédentes. Pourtant, il est parfois étonnant de constater les représentations incongrues que les gens, même parfois les universitaires, peuvent se faire de la localisation des organes et de leurs fonctions. Les immigrants de cultures étrangères ou les adeptes de l’ésotérisme peuvent aussi avoir une vision de l’être humain qui ne correspond pas toujours aux préceptes de la médecine conventionnelle.

Les journalistes confondent trop souvent la moelle épinière et la moelle osseuse.

Lors du recueil de l’anamnèse, il convient donc en cas de doute de demander aux patients où ils ressentent exactement leurs «maux d’estomac, de foie ou de reins». Pour certains, l’estomac remplira toute la cavité abdominale; d’autres sentiront leur foie dans la région de la vessie. Dans une enquête anglaise, de nombreuses personnes interrogées ont localisé les reins, de part et d’autre, dans l’aine (avaient-ils des reins flottants?)

 

Crédit photo: © Juriah Mosin | Dreamstime.com

Bernhard Gurtner

Articles apparentés

Publié 26.07.2017

Illusions anatomiques et physiologiques

Verpassen Sie keinen Artikel!

close