access_time Publié 14.06.2017

Première prise de contact

Bernhard Gurtner

Anamnestique

Première prise de contact

14.06.2017

Dans les cliniques toujours plus grandes dans lesquelles de nombreuses équipes de personnel spécialisé se succèdent, il est essentiel que les soignants sortent de leur anonymat et se présentent personnellement.

Dans les cliniques toujours plus grandes dans lesquelles de nombreuses équipes de personnel spécialisé se succèdent, il est essentiel que les soignants sortent de leur anonymat et se présentent personnellement. Les badges portés sur la poitrine sur lesquels figurent le nom écrit en petit n’ont qu’en partie résolu ce problème et ils ne dispensent pas, lors de tout premier contact, de mentionner de manière bien intelligible son nom et sa fonction. La simple mention du domaine de spécialité ne suffit pas, car beaucoup de patients ne savent pas exactement ce que ces spécialistes font. Il est particulièrement important de communiquer et d’inscrire aux nouveaux arrivants qui sera leur interlocuteur et responsable comme un «médecin de famille» à l’hôpital.

Le travail en équipe et à temps partiel amène un nombre déconcertant de soignants au chevet du malade. Les patients devraient être «passés» entre les différents soignants de manière au moins aussi précise et minutieuse que le sont les relais lors des courses olympiques. Ces principes valent déjà depuis longtemps dans les hôpitaux, mais ils devraient également être appliqués dans les cabinets de groupe.

 

Crédit photo: StateLibQld_1_105872_Runners_in_a_relay_race,_Brisbane,_1939.jpg; Wikimedia Commons

Bernhard Gurtner

Articles apparentés

Publié 14.06.2017

Première prise de contact

Verpassen Sie keinen Artikel!

close