access_time Publié 04.05.2018

Nouvelle app pour les allergiques au pollen

Organisations

Nouvelle app pour les allergiques au pollen

04.05.2018

La saison des pollens: Nouvelle App «Ally Science» pour les quelque deux millions de personnes souffrant d’allergies en Suisse.

Le 24 avril 2018 la Haute école spécialisée bernoise (BFH) et l’hôpital universitaire de Zürich (USZ) lancent l’application Smartphone gratuite «Ally Science». Ceci dans le cadre de la plus grande étude scientifique menée jusqu’ici sur les allergies aux pollens en Suisse. L’App, disponible dans les quatre langues nationales et en anglais conçue à la BFH à Bienne permet aux utilisatrices et utilisateurs de tenir en un minimum de temps un journal des allergies, de consulter les pronostics polliniques et de générer en tant qu’App-Community leur propre représentation en temps réel de l’augmentation des symptômes d’allergies dans les différentes régions. Les données sur la santé saisies avec l’App, utilisées de manière anonyme dans l’étude USZ contribuent également à de nouvelles connaissances importantes permettant d’améliorer les systèmes de pronostic/d’alerte précoce et les thérapies pour les personnes allergiques aux pollens. Les données sont stockées sur la plateforme sécurisée MIDATA-IT. Chaque utilisateur peut y ouvrir un compte personnel et décide seul si et à qui il souhaite donner accès à ses données anonymes à des fins de recherche.

Environ deux millions de personnes en Suisse souffrent de troubles physiques pendant la saison pollinique. Les yeux qui brûlent, le nez qui coule, la peau qui démange, les maux de gorge et l’essoufflement en font notamment partie. À ce jour on ne connaît pas les régions (cantons, zones urbaines ou rurales) dans lesquelles les symptômes apparaissent fréquemment ou fortement et quels sont les facteurs (type de pollen, poussières fines, météo, etc.) qui les influencent. Le service des allergies de la clinique dermatologique de l'hôpital universitaire de Zurich veut étudier ces questions dans une étude scientifique menée dans toutes les régions de Suisse.

Plus-value pour les personnes allergiques aux pollens
L'élément-clé de l'étude est l'Appli "Ally Science". Elle peut dès à présent être téléchargée en version allemande, française, italienne, romanche et anglaise et permet à toutes les personnes allergiques en Suisse de participer à l’étude, leurs données étant rendues anonymes. Avec chaque utilisatrice et utilisateur supplémentaire, l'enquête scientifique gagne en pertinence et la plus-value qui en résulte pour les personnes allergiques aux pollens augmente. "L'objectif est d'améliorer les systèmes d'alerte précoce aux pollens, les consultations et les thérapies grâce aux résultats de l'étude ", explique le professeur Peter Schmid-Grendelmeier, chef du service des allergies de l'USZ.

L'application a été développée à la Haute école spécialisée bernoise en collaboration avec IT ELCA Informatique SA. «Pour nous il était important que l’App ait un graphisme attrayant, soit intuitive et offre une réelle plus-value aux utilisateurs», déclare le Prof. Serge Bignens, responsable de l’Institut d’informatique médicale. «Il faut moins de 20 secondes pour saisir les symptômes dans le journal d’allergie personnel.» Les prévisions polliniques de MétéoSuisse sont en outre reportées sur une carte spéciale. Le fait que les utilisateurs tiennent un journal sur l’application permet de voir en temps réel le développement des symptômes d’allergie dans les différentes régions. L’historique de développement des 24 dernières heures et des derniers jours peut aussi être consulté.

Contrôle de ses propres données médicales
Les données collectées avec l’application sont stockées cryptées sur la plateforme MIDATA-IT. La plateforme est gérée par la coopérative à but non lucratif MIDATA. MIDATA a été fondée par les professeurs EPF Ernst Hafen et Donald Kossmann et permet aux citoyennes et citoyens de consigner leurs données médicales, de garder le contrôle de leur utilisation et de les libérer sous forme anonyme à des fins de recherche en fonction de leurs propres intérêts et besoins. Les revenus provenant de la mise à disposition des données est réinvesti dans les services proposées par la plateforme MIDATA-IT ainsi que dans d’autres projets de recherche. Ils ne profitent donc pas à une seule entreprise, mais à l’ensemble de la société.

Partenaires de projet
«Ally Science» se distingue finalement aussi par l’apport de savoir-faire et l’engagement d’autres partenaires importants. Il s’agit de:

  • du spécialiste en climat intérieur Dyson, Zürich, (partenaire de compétence industrie)
  • de aha! Centre d’Allergie Suisse, la fondation indépendante pour les personnes souffrant d’allergies, Berne
  • de l’agence de communication digitale Superhuit, Lausanne

Infos et téléchargement «Ally Science»-App: www.allyscience.ch

Articles apparentés

Publié 04.05.2018

Nouvelle app pour les allergiques au pollen

Verpassen Sie keinen Artikel!

close