access_time Publié 08.01.2020

Un thé aux effets secondaires

Bernhard Gurtner

Anamnestique

Un thé aux effets secondaires

08.01.2020

Une boisson aux effets soi-disant curatifs.

Une femme de 70 ans a failli mourir d’une amaurose congénitale de Leber à laquelle on n’a pu trouver, malgré de nombreux examens, aucune origine infectieuse ou toxique. 

Après des entretiens répétés avec la sœur de la patiente, l’anamnèse a révélé que cette dernière avait pris l’habitude au couvent d’absorber un thé aux effets soi-disant curatifs. Cette préparation contenait de la germandrée petit-chêne (Teucrium chamaedrys), une plante hépatotoxique depuis longtemps interdite dans l’UE, mais qu’on trouvait encore à la vente dans l’est de la Suisse.

 

Crédit photo: Olivier Pichard, Wikimedia Commons. 

Bernhard Gurtner

Articles apparentés

Publié 08.01.2020

Un thé aux effets secondaires

Bloggen Sie mit!

Wollen Sie auch einen Blogbeitrag publizieren? Dann schreiben Sie uns!

Mail an Redaktion

Verpassen Sie keinen Artikel!

close