Perfectionnement

Tox Info Suisse: Plus de 50 ans de conseil pour les questions liées aux intoxications

Volet 2: Ingestion accidentelle de détartrants dilués

DOI: https://doi.org/10.4414/phc-f.2019.10096
Date de publication: 03.07.2019
Prim Hosp Care Med Int Gen. 2019;19(07):

Katharina E. Hofer, Stefan Weiler

Tox Info Suisse, Assoziiertes Institut der Universität Zürich, Zürich

Les produits généralement disponibles dans le commerce pour détartrer les bouilloires et les machines à café contiennent généralement des acides faibles tels que l’acide sulfamique, l’acide citrique, l’acide malique, l’acide lactique et l’acide maléique. Toutefois, ces appareils peuvent également être détartrés à l’aide d’acide acétique ou d’essence de vinaigre, ou encore avec de l’acide phosphorique ou chlorhydrique. Les produits ménagers détartrants disponibles à la vente contiennent en général néanmoins une concentration en acide acétique de seulement 10% ou moins, ce qui les rend comparables au vinaigre de table. Ils ne représentent donc aucun danger. Les concentrations en acide phosphorique et en acide chlorhydrique des détartrants du commerce ne sont pas non plus problématiques. Les deux dernières substances se trouvent principalement dans les détartrants sanitaires.

Il est très fréquent d’oublier les détartrants dans les bouilloires et machines à café, ou les autres utilisateurs ne savent pas que du détartrant s’y trouve. Ainsi, du café, du thé ou encore le biberon et les repas pour bébés sont préparés avec cette solution aqueuse, ce qui conduit à une ingestion accidentelle.

Evolution clinique

Chaque année, Tox Info Suisse enregistre environ 700 demandes téléphoniques concernant une ingestion accidentelle de détartrant dans le milieu domestique; il s’agit le plus souvent de l’ingestion d’un produit dilué.

Selon les 118 retours médicaux portant sur l’ingestion accidentelle de détartrants dans le milieu domestique recueillis par Tox Info Suisse pour la période de 2014 à 2018, environ la moitié (47%) des intoxications ont suivi une évolution asymptomatique. Au total, 53% des patients ont présenté de légers symptômes gastro-intestinaux tels que des irritations dans la région de la bouche et du pharynx, des nausées, des vomissements, des régurgitations et une diarrhée. Aucun cas modéré ou grave n’a été enregistré dans ce cadre.

Évaluation des risques

Après l’ingestion d’une petite quantité de détartrant dilué (quelques gorgées), l’effet irritant exercé sur les muqueuses peut provoquer de légers symptômes gastro-intestinaux. L’administration de liquides en vue de diluer davantage le produit, l’attente vigilante et la surveillance à domicile de l’enfant sont suffisantes dans cette situation.

Pour les nourrissons et les jeunes enfants, suivant la concentration du détartrant et la quantité de liquide ingérée à partir du biberon mal préparé, des troubles de l’équilibre acido-basique peuvent également survenir. Sur la base des informations du produit exact, de la dilution, de la quantité ingérée et du poids de l’enfant, la charge acide peut être mesurée. Il est donc conseillé de contacter Tox Info Suisse en indiquant les facteurs correspondants connus. Une légère acidose métabolique est possible à partir d’une quantité d’acide >0,2 g/ kg de poids corporel, ce qui correspond par exemple à un volume de 4 ml/kg de poids corporel pour un vinaigre à 5% [1]. Dans cette situation, il ne faut toutefois pas s’attendre à des évolutions graves car une certaine réduction de l’acide s’opère en raison de la réaction avec le calque dans l’appareil et du léger tamponnage par le lait et la bouillie [1, 2].

Mesures recommandées par Tox Info Suisse en cas de charge acide problématique chez les nourrissons et les enfants:

– Administration de liquides pour diluer davantage le produit

– Surveillance stationnaire à court terme

– Gazométrie artérielle

– Traitement symptomatique et correction de l’acidose

Cependant: attention!

Les détartrants non dilués peuvent également être caustiques selon leur composition. Ceci s’applique principalement aux produits industriels et non aux produits ménagers suisses. Dans les pays d’Europe de l’Est en revanche, l’acide acétique est souvent vendu sous forme concentrée, principalement pour la conservation des légumes, et dilué seulement lors de son utilisation: Après ingestion d’un produit concentré, de graves brûlures gastro-intestinales et un œdème de l’épiglotte ainsi qu’une acidose, une hypocalcémie, une hémolyse et une atteinte rénale (également une coagulation intravasculaire disséminée, CIVD) sont possibles [3].

Particularité de l’acide maléique

L’acide maléique est très dangereux pour les chiens! Bien que l’acide maléique ne déclenche que de légers symptômes d’irritation gastro-intestinale chez les humains, il peut provoquer une grave néphropathie tubulaire proximale (semblable au syndrome de Fanconi) chez les chiens, déjà suite à l’ingestion d’une très faible quantité [4].

Prévention

L’ingestion de produits détartrants peut être évitée par une signalisation claire de l’appareil en train d’être détartré. Les appareils doivent être détartrés en dehors de la portée des jeunes enfants.

fullscreen
Remarque

Cette série est le fruit d’une collaboration avec des employés de Tox Info Suisse, qui ont préparé pour le Primary and Hospital Care (PHC) des textes sélectionnés à partir des «Infos poison», qui sont régulièrement publiées sur le site internet de Tox Info Suisse sous https://toxinfo.ch/giftinfos_fr. La rédaction du PHC les remercie chaleureusement pour cette collaboration!

Adresse de correspondance

Dr. med. Katharina E. Hofer
Tox Info Suisse
Freiestrasse 16
CH-8032 Zürich
Katharina.Hofer[at]toxinfo.ch

Références

1 von Mühlendahl KE, Oberdisse U, Bunjes R, Brockstedt M. (eds). Vergiftungen im Kindesalter. Thieme Stuttgart, 4rd ed., Germany, 2003;p.357.

2 Ricarova B, Senholdova Z, Navratil T, Farna H, Pelclova D. Neutralization Capacity of Limescale Removers. Clin Toxicol. 2007;45:385-386. [Abstract]

3 Yonatan A, Engelhard D. Systemic manifestations following ingestion of small amounts of acetic acid by a child. Am J Emerg. Med. 2007;25:738.e1–2.

4 Schweighauser A, Francey T, Gurtner C, Kupferschmidt H, Rauber-Lüthy C. Acute kidney injury in three dogs after ingestion of a descaling agent containing maleic acid. Vet Rec Case Rep. 2015;3:e000248.

Verpassen Sie keinen Artikel!

close